En cette rentrée 2016, au forum des associations, nous avons entendu des responsables d’association s’interroger sur leur activité, en particulier lorsqu’elle nécessite l’utilisation de salles.
En effet, la commune a décidé de mettre en place un barème particulièrement pénalisant. Déja soumises à des coûts liés à des obligations de sécurité, ou d’utilisation de moyens techniques, la tarification finit de décourager les bonnes volontés associatives. Nous n’avons toujours pas compris les raisons qui ont conduit à cette politique, dont les revenus ne seront même pas repérables dans les budgets de la commune (quelques milliers d’euros au mieux). Une lubie, une volonté de punir les bonnes volontés qui essaient de créer du lien et des activité culturelles ? Incompréhensible…