Editorial Parlons Brignais BM septembre 2014

Anticiper pour ne pas subir, partager pour réussir

Après avoir longtemps tergiversé, l’Etat s’engage dans une réforme territoriale profonde.
Notre commune, positionnée hors du Grand Lyon, et donc hors de la future Métropole, ferait partie d’un regroupement de Communautés de Communes. Cette nouvelle entité se substituerait au futur « Nouveau Département du Rhône » dont on annonce simultanément la création en 2015 et la disparition en 2020.
Dans ce contexte, où rien n’est arrêté, il nous paraît responsable, comme élus, de mesurer les conséquences de ces évolutions pour Brignais, en matière d’aménagement du territoire, d’urbanisme, de fiscalité, de transports, etc… Nous pensons que le rôle des élus est de peser sur ces futurs rattachements, plutôt que de subir.
Par une lettre ouverte au Maire, nous avons demandé que soit réalisé un livre blanc qui traite des avantages et inconvénients d’un éventuel rattachement à la Métropole. Il permettra aux élus comme aux citoyens de se faire un point de vue sur ce qui serait le mieux pour l’avenir communal.
Lors du dernier conseil communautaire de la CCVG, Le Maire nous a accusés de vouloir rattacher Brignais à la Métropole, détournant le sens de notre démarche. Mais celle-ci a été bien comprise par de nombreux élus communautaires. Si le Maire de Brignais persiste à mépriser les demandes légitimes de ses élus, nous attendons de la CCVG qu’elle prenne le relais.

Sur un autre sujet, un permis de construire pour une nouvelle surface commerciale est en cours d’instruction, à proximité du centre-ville.
Aucune concertation n’a eu lieu. Aucune étude d’impact n’est connue, alors qu’une décision purement administrative risque d’intervenir en pleine période estivale. L’instance de centre-ville que nous avions préconisée, promise par le maire dans son programme, avait là sa pleine justification.
Notre commerce de proximité, essentiel à l’animation de notre cité, est fragilisé et le sera encore plus l’an prochain par des travaux s’enchaînant presque en continu.
Jusqu’alors le discours officiel était « préservons le commerce de proximité », la réalité est que la majorité en place n’a aucune vision stratégique du devenir de notre centre-ville. Ce projet ne s’inscrit dans aucune perspective réfléchie du devenir du commerce à Brignais
Quelle désinvolture dans le traitement de ce dossier !

Œuvrer pour la cohérence de l’action publique, pour l’information de nos concitoyens et le respect des engagements sera pour notre équipe un travail de tous les instants. Dans le but de soutenir nos élus et de vous informer de notre action (site web, lettre périodique…), tout au cours du mandat, notre liste municipale a créé l’association « Parlons Brignais » que vous pouvez solliciter dès maintenant : contact@parlonsbrignais.fr.

Leave a Reply